Les régulateurs des services financiers répondent à COVID-19 | Bryan Cave Leighton Paisner

En quelques semaines à peine, le COVID-19 a eu de profondes répercussions sur la santé publique et l’économie mondiale. Les régulateurs qui supervisent les banques et les sociétés de services financiers non bancaires tentent de maintenir leurs opérations, d’adapter les modèles de surveillance et de promulguer des directives et des orientations spécifiques à la crise COVID-19. Comme pour la crise elle-même, ces évolutions évoluent rapidement. Nous prévoyons que les faits et les détails changeront au jour le jour. En conséquence, nous suivrons ces développements sur cette page et vous les signalerons régulièrement à l’avenir. Vous trouverez ci-dessous un résumé des principaux problèmes auxquels les agences sont actuellement confrontées ainsi qu’un ensemble de questions et réponses fréquemment posées sur les opérations des agences.

Bureau de la protection financière des consommateurs

Page de ressources CFPB COVID-19

Règles en cours d’élaboration – Voir le 20 mars: prolongation de la période de commentaires sur les règles de recouvrement des créances de l’État, ci-dessous

24 mars: Ressources pour les consommateurs

Le CFPB a mis à la disposition des consommateurs des informations sur les sujets suivants:

  • Protégez-vous financièrement de l’impact du coronavirus
  • Le CFPB continue d’aider les consommateurs à prendre des décisions financières éclairées grâce à des informations et des ressources à jour
  • Protéger votre crédit pendant la pandémie de coronavirus
  • Coronavirus et gestion de la dette: conseils pour atténuer l’impact
  • Conseils aux aidants financiers pendant la pandémie de coronavirus

22 Mars: Les régulateurs encouragent les institutions financières à travailler avec les emprunteurs concernés (Communiqué de presse)

La Réserve fédérale, la FDIC, la NCUA, l’OCC, le CFPB et le CSBS ont déclaré conjointement que «les agences ne critiqueront pas les institutions financières qui atténuent le risque de crédit par des actions prudentes conformes à des pratiques sûres et saines. Les agences considèrent que de telles actions proactives sont dans le meilleur intérêt des institutions, de leurs emprunteurs et de l’économie. » La déclaration mentionne spécifiquement les programmes de modification des prêts, notant qu’ils ne seront pas automatiquement considérés comme des restructurations de dettes en difficulté. La déclaration conjointe fournit également des opinions prudentielles sur les rapports réglementaires en souffrance et non crédibles sur les programmes de modification des prêts.

le 20 mars: Prolongation de la période de commentaires sur les règles de recouvrement de créances périmées

« Le CFPB a annoncé vendredi qu’il prolongerait la période de commentaires pour une proposition supplémentaire de dette frappée de prescription jusqu’au 5 juin en raison des » défis posés par la pandémie de Covid-19. « . . . La proposition relative à la prescription de la dette obligerait les agents de recouvrement à divulguer aux consommateurs qu’une dette peut dépasser les délais légaux de prescription s’ils «savent ou devraient savoir» que tel est le cas. » (CFPB retarde la proposition sur les dettes obsolètes dues au coronavirus, Bloomberg Law, 20 mars 2020)

Le 18 mars: Déclaration concernant le moratoire sur les saisies et les expulsions

«La directrice du Bureau de la protection financière des consommateurs, Kathleen L. Kraninger, a fait la déclaration suivante aujourd’hui après que le ministère américain du Logement et du Développement urbain et la Federal Housing Finance Agency ont annoncé un moratoire sur les saisies et les expulsions:

«Les mesures prises aujourd’hui par HUD et FHFA sont opportunes et constituent une étape importante pour fournir une assurance aux consommateurs. Je félicite mes collègues du HUD et du FHFA d’avoir été proactifs sur cette question et d’avoir procuré aux Américains la tranquillité d’esprit dont ils avaient tant besoin pendant cette période incertaine. . . »»

16 mars: Guide sur les outils du consommateur pour la protection financière contre l’impact de COVID-19

Des ressources permettant aux consommateurs de se protéger et de protéger leurs proches contre les impacts financiers de COVID-19, notamment en ce qui concerne les problèmes de paiement des factures ou le respect d’autres obligations financières; connaît une perte de revenu; ou être la cible d’un escroc.

Société fédérale d’assurance-dépôts

Page de ressources FDIC COVID-19

Les efforts de la FDIC visent à assurer aux consommateurs que leur argent est en sécurité dans les comptes assurés par la FDIC.

Règles en cours d’élaboration – l’activité semble être en cours

22 Mars: Les régulateurs encouragent les institutions financières à travailler avec les emprunteurs concernés (Communiqué de presse)

La Réserve fédérale, la FDIC, la NCUA, l’OCC, le CFPB et le CSBS ont déclaré conjointement que «les agences ne critiqueront pas les institutions financières qui atténuent le risque de crédit par des actions prudentes conformes à des pratiques sûres et saines. Les agences considèrent que de telles actions proactives sont dans le meilleur intérêt des institutions, de leurs emprunteurs et de l’économie. » La déclaration mentionne spécifiquement les programmes de modification des prêts, notant qu’ils ne seront pas automatiquement considérés comme des restructurations de dettes en difficulté. La déclaration conjointe fournit également des opinions prudentielles sur les rapports réglementaires en souffrance et non crédibles sur les programmes de modification des prêts.

19 mars: Foire aux questions pour les institutions financières et les clients bancaires

La FDIC fournit deux séries de FAQ, une pour les institutions financières et une pour les consommateurs.

Les institutions financières sont encouragées à travailler avec des emprunteurs qui sont vulnérables à la volatilité économique actuelle et qui touchent les petites entreprises et les entrepreneurs indépendants. Les efforts prudents pour modifier les conditions des prêts accordés aux clients concernés ne feront pas l’objet de critiques de la part des examinateurs. Les questions peuvent être adressées au bureau régional de la FDIC approprié.

Les clients qui ont des questions sur l’assurance-dépôts ou l’accès aux comptes bancaires peuvent contacter la FDIC au 1-877-ASK-FDIC.

19 mars: La FDIC exhorte le FASB à retarder certaines règles de compte (communiqué de presse)

La FDIC a exhorté le FASB à exclure certaines modifications liées au COVID-19 à certaines fins de restructuration de la dette; permettre un report ou un moratoire sur la mise en œuvre du CECL.

19 mars: Déclaration sur les considérations de la Loi sur le réinvestissement communautaire (ARC) (Communiqué de presse)

La FDIC, la Réserve fédérale et l’OCC «considéreront favorablement les services bancaires de détail et les activités de prêt aux particuliers dans les domaines d’évaluation d’une institution financière qui répondent aux besoins des personnes à revenu faible ou modeste, des petites entreprises et des petites exploitations agricoles touchées par le COVID. 19 et qui sont conformes aux pratiques bancaires sûres et saines. « 

Ces activités réactives qui peuvent recevoir la considération de l’ARC comprennent:

  • Travailler avec les clients, ce qui peut inclure la renonciation aux guichets automatiques, aux découverts, aux retards de paiement ou aux frais et pénalités de retrait anticipé assouplissement des restrictions sur l’encaissement des chèques hors État et des non-clients; l’augmentation des limites de crédit; accroître la disponibilité des produits de crédit à court terme non garantis; permettre des dates d’échéance différées ou retardées.
  • Travailler à revitaliser ou à stabiliser les zones géographiques faibles, modérées, en détresse et mal desservies en soutenant des prêts ou une assistance pour l’accès numérique; prêts ou assistance pour les soins de santé; assistance aux opérations des petites entreprises; assistance pour l’approvisionnement alimentaire et les prestataires de services dans certaines communautés

19 mars: Règle finale provisoire pour garantir l’utilisation du MMLF (communiqué de presse)

L’OCC, la Réserve fédérale et la FDIC « ont annoncé une règle finale provisoire pour garantir que les institutions financières seront en mesure d’utiliser efficacement une facilité de liquidité récemment lancée par le Federal Reserve Board ».

Le 18 mars: Communiqué de presse concernant la sécurité des dépôts bancaires d’assurance

« [T]La Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) rappelle aux Américains que les banques assurées par la FDIC restent l’endroit le plus sûr pour conserver leur argent. La FDIC avertit également les consommateurs des récentes escroqueries où des imposteurs prétendent être des représentants d’agences pour perpétrer des stratagèmes frauduleux. Depuis 1933, aucun déposant n’a jamais perdu un sou de fonds assurés par la FDIC. »

Le 18 mars: Approbation des demandes d’assurance-dépôts pour deux Fintechs

La FDIC a approuvé les demandes d’assurance-dépôts pour Nelnet et Square le 18 mars, signe que les affaires avancent.

Page de ressources FRB COVID-19

Modifications réglementaires – aucune activité récente

23 mars: Modifications des exigences de tampon

La Réserve fédérale a annoncé une règle finale provisoire pour faciliter l’utilisation des coussins des entreprises pour promouvoir les activités de prêt aux ménages et aux entreprises, avec une phase progressive des exigences de coussins de capacité d’absorption des pertes totales d’une entreprise.

23 mars: Annonce de nouvelles mesures étendues pour soutenir l’économie

La Réserve fédérale a annoncé son engagement à utiliser sa gamme complète d’outils. Les efforts spécifiques comprennent:

  • Achat de titres du Trésor et de titres adossés à des créances hypothécaires d’agence
  • Jusqu’à 300 milliards de dollars de nouveaux financements pour les employeurs, les consommateurs et les entreprises
  • Établir deux facilités de crédit pour les grands employeurs (PMCCF et SMCCF), une pour les consommateurs et les entreprises (TALF) et deux pour les municipalités (MMLF et CPFF)

La Réserve fédérale travaille également à établir un programme de prêts aux entreprises sur la rue Main pour soutenir les petites et moyennes entreprises

23 mars: La Réserve fédérale publie une déclaration du FOMC

La Réserve fédérale continuera d’acheter des titres du Trésor et des titres adossés à des créances hypothécaires d’agences dans les montants nécessaires pour soutenir le bon fonctionnement du marché et la transmission efficace de la politique monétaire à des conditions financières plus larges. Le comité inclura les achats de titres adossés à des créances hypothécaires commerciales dans ses achats de titres adossés à des créances hypothécaires. En outre, l’Open Market Desk continuera d’offrir des opérations de rachat à grande échelle de nuit et à terme.

22 Mars: Les régulateurs encouragent les institutions financières à travailler avec les emprunteurs concernés (Communiqué de presse)

La Réserve fédérale, la FDIC, la NCUA, l’OCC, le CFPB et le CSBS ont déclaré conjointement que «les agences ne critiqueront pas les institutions financières qui atténuent le risque de crédit par des actions prudentes conformes à des pratiques sûres et saines. Les agences considèrent que de telles actions proactives sont dans le meilleur intérêt des institutions, de leurs emprunteurs et de l’économie. » La déclaration mentionne spécifiquement les programmes de modification des prêts, notant qu’ils ne seront pas automatiquement considérés comme des restructurations de dettes en difficulté. La déclaration conjointe fournit également des opinions prudentielles sur les rapports réglementaires en souffrance et non crédibles sur les programmes de modification des prêts.

le 20 mars: Le programme MMLF est étendu aux fonds communs de placement du marché des singes des États et des municipalités (communiqué de presse)

La Réserve fédérale «sera désormais en mesure d’accorder des prêts aux institutions financières éligibles garanties par certains actifs de haute qualité achetés auprès d’un seul État et d’autres fonds communs de placement municipaux exonérés d’impôt.»

19 mars: Lignes de swap internationales supplémentaires pour augmenter la liquidité

Mise en place d’accords de liquidité temporaires en dollars américains (lignes de swap) avec les banques centrales d’Australie, du Brésil, du Danemark, de Corée, du Mexique, de Norvège, de Nouvelle-Zélande, de Singapour et de Suède (en plus des lignes de swap permanentes avec les banques centrales du Canada, d’Angleterre , Japon, Union européenne et Suisse).

19 mars: Augmentation de l’emprunt de la fenêtre d’actualisation

« Le Federal Reserve Board est encouragé par l’augmentation notable des emprunts de la fenêtre d’escompte cette semaine, les banques démontrant leur volonté d’utiliser la fenêtre d’escompte comme source de financement pour soutenir le flux de crédit vers les ménages et les entreprises. »

19 mars: Règle finale provisoire pour garantir l’utilisation du MMLF (communiqué de presse)

L’OCC, la Réserve fédérale et la FDIC « ont annoncé une règle finale provisoire pour garantir que les institutions financières seront en mesure d’utiliser efficacement une facilité de liquidité récemment lancée par le Federal Reserve Board ».

Le 18 mars: Mise en place d’une Facilité de Liquidité des Fonds Mutuels du Marché Monétaire (MMLF)

Par le biais du MMLF, la Réserve fédérale «mettra des prêts à la disposition des institutions financières éligibles garanties par des actifs de haute qualité achetés par l’institution financière auprès des fonds communs de placement du marché monétaire».

Le 17 mars: Déclaration selon laquelle les banques sont plus sûres que par le passé et règle finale provisoire sur l’utilisation des coussins de fonds propres

  • Une déclaration conjointe de la Réserve fédérale, de la FDIC et de l’OCC, notant que «les banques ont plus que doublé leurs niveaux de capital et de liquidité au cours de la dernière décennie et sont désormais sensiblement plus sûres et plus solides qu’elles ne l’étaient auparavant».
  • Une «règle finale provisoire selon laquelle, si le capital d’une banque diminue d’un certain montant, progressivement les restrictions de distribution automatique des agences. . . faciliter[ing] l’utilisation des coussins de fonds propres des entreprises pour promouvoir l’activité de prêt aux ménages et aux entreprises. »

Le 17 mars: Mise en place d’une facilité de crédit pour les courtiers principaux (PDCF)

«La facilité permettra aux revendeurs primaires de soutenir le bon fonctionnement du marché et de faciliter la disponibilité du crédit aux entreprises et aux ménages. Le PDCF offrira un financement à court terme et à terme avec des échéances allant jusqu’à 90 jours et sera disponible le 20 mars 2020. Il sera en place pendant au moins six mois et peut être prolongé si les conditions le justifient. Le crédit accordé aux courtiers principaux dans le cadre de cette facilité peut être garanti par une large gamme de titres de créance de première qualité, y compris du papier commercial et des obligations municipales, et une large gamme de titres de participation. Le taux d’intérêt appliqué sera le taux de crédit primaire, ou taux d’escompte, à la Federal Reserve Bank de New York. »

Le 17 mars: Création d’une facilité de financement pour le papier commercial (CPFF)

«Le CPFF fournira un filet de sécurité aux émetteurs américains de papier commercial par le biais d’un véhicule à usage spécial (SPV) qui achètera du papier commercial non garanti et adossé à des actifs noté A1 / P1 (à compter du 17 mars 2020) directement auprès des entreprises éligibles.»

16 mars: Déclaration encourageant les banques à utiliser la fenêtre d’escompte de la Réserve fédérale

Déclaration conjointe avec la Réserve fédérale, la FDIC et l’OCC « encourageant les banques à utiliser la » fenêtre d’escompte « de la Réserve fédérale afin qu’elles puissent continuer à soutenir les ménages et les entreprises. La fenêtre d’escompte fournit des prêts à court terme aux banques et joue un rôle important dans le soutien de la liquidité et de la stabilité du système bancaire. »

15 mars: La Réserve fédérale publie une déclaration du FOMC

Le Federal Open Market Committee «a décidé d’abaisser la fourchette cible du taux des fonds fédéraux de 0 à 1/4 pour cent. Le Comité prévoit de maintenir cette fourchette cible jusqu’à ce qu’il soit convaincu que l’économie a survécu aux récents événements et est en bonne voie d’atteindre ses objectifs maximaux d’emploi et de stabilité des prix. »

De plus, «au cours des prochains mois, le Comité augmentera ses avoirs en titres du Trésor d’au moins 500 milliards de dollars et ses avoirs en titres adossés à des créances hypothécaires d’agences d’au moins 200 milliards de dollars. Le comité réinvestira également tous les paiements en principal des avoirs de la dette fédérale et des titres adossés à des créances hypothécaires d’agences dans des titres adossés à des créances hypothécaires d’agences. En outre, l’Open Market Desk a récemment étendu ses opérations de rachat au jour le jour et à terme. »

15 mars: Actions de la Réserve fédérale pour soutenir le flux de crédit

Les actions ont couvert plusieurs thèmes:

  • Fenêtre d’escompte: le Conseil a abaissé le taux du crédit primaire à 0,25% et a annoncé que les institutions de dépôt pourraient emprunter pour des périodes pouvant aller jusqu’à 90 jours.
  • Crédit intrajournalier: La Réserve fédérale encourage l’utilisation du crédit intrajournalier accordé par les banques de réserve.
  • Tampons de fonds propres et de liquidités bancaires: la Réserve fédérale encourage les banques à utiliser leurs tampons de fonds propres et de liquidités, qui sont conçus pour soutenir l’économie dans des situations défavorables et permettre aux banques de continuer à servir les ménages et les entreprises.
  • Réserves obligatoires: les réserves obligatoires sont réduites à zéro pour cent, à compter du 26 mars.

15 mars: Action coordonnée de la banque centrale pour améliorer la fourniture de liquidités en dollars américains

Les banques centrales du Canada, de l’Angleterre, du Japon, de la Suisse, de l’Union européenne et de la Réserve fédérale américaine ont annoncé «une action coordonnée pour améliorer la fourniture de liquidités via les accords permanents de swap de liquidité en dollars américains. Ces banques centrales ont convenu d’abaisser de 25 points de base le prix des accords de swap de liquidité en dollars américains, de sorte que le nouveau taux sera le taux du swap sur indice au jour le jour (OIS) en dollars américains plus 25 points de base. » Les dollars américains sont également offerts avec une échéance de 84 jours en plus de l’échéance actuelle d’une semaine offerte.

13 mars: SR 20-4 / CA 20-3: Pratiques de surveillance concernant les institutions financières touchées par le coronavirus

Référence à des directives antérieures (SR 13-6 / CA 13-3) encourageant la flexibilité: «En cas de catastrophe ou d’urgence majeure, la Réserve fédérale encourage les organisations bancaires à travailler avec les emprunteurs et autres clients concernés. Les efforts des organisations bancaires pour travailler avec les clients dans les communautés en situation de stress peuvent contribuer à la santé et au rétablissement de ces communautés. Ces efforts servent les intérêts à long terme des organisations bancaires concernées, à condition que ces efforts soient menés de manière raisonnable avec des contrôles et une supervision de gestion appropriés, et soient conformes à des pratiques bancaires sûres et saines. »

10 mars: Déclaration interinstitutions sur la planification en cas de pandémie

Le «plan (s) de continuité des activités (PCA) d’une institution financière doit faire face aux pandémies et prévoir un programme de prévention, une stratégie documentée adaptée aux stades d’une épidémie de pandémie, un cadre complet pour assurer la poursuite des opérations critiques, un programme de tests, et un programme de surveillance pour s’assurer que le plan est examiné et mis à jour. Le segment pandémique du PCA doit être suffisamment flexible pour faire face à un large éventail d’effets possibles qui pourraient résulter d’une pandémie, et refléter également la taille, la complexité et les activités commerciales de l’institution. »

9 mars: Les agences encouragent les institutions financières à répondre aux besoins financiers des clients et des membres touchés par le coronavirus

«Les régulateurs notent que les institutions financières devraient travailler de manière constructive avec les emprunteurs et les autres clients des communautés touchées. Les efforts prudents qui sont compatibles avec des pratiques de prêt sûres et saines ne devraient pas faire l’objet de critiques de la part des examinateurs. »

Agence fédérale de financement du logement / Département du logement et du développement urbain / Freddie Mac / Fannie Mae

FHFA COVID-19 page de ressources | Page de ressources Freddie Mac COVID-19 | Page de ressources Fannie Mae COVID-19

Règles en cours d’élaboration – aucune activité récente

23 mars: Liquidité supplémentaire sur le marché hypothécaire secondaire

La FHFA « a autorisé Fannie Mae et Freddie Mac (les entreprises) à conclure des transactions supplémentaires en dollars (les transactions en dollars fournissent aux investisseurs en titres adossés à des créances hypothécaires un financement à court terme de leurs positions, fournissant des liquidités à ces investisseurs). »

23 mars: Flexibilités pour l’évaluation et la vérification de l’emploi USA 601799319.3

« Pour permettre aux maisons d’être achetées, vendues et refinancées alors que notre nation fait face aux défis du coronavirus, [Fannie Mae and Freddie Mac] tirera parti des alternatives d’évaluation pour réduire le besoin pour les évaluateurs d’inspecter l’intérieur d’une maison pour les hypothèques admissibles. De plus, si les prêteurs ne peuvent obtenir une vérification verbale de l’emploi de l’emprunteur avant la clôture du prêt, [Fannie Mae and Freddie Mac] permettra aux prêteurs d’obtenir une vérification via un e-mail de l’employeur, un talon de paie récent de l’emprunteur depuis le début de l’année ou un relevé bancaire montrant un dépôt de paie récent. »

23 mars: Prend des mesures pour fournir un allégement de la suspension de l’expulsion aux locataires des immeubles multifamiliaux

Fannie Mae et Freddie Mac «offriront aux propriétaires d’immeubles multifamiliaux une abstention hypothécaire à la condition qu’ils suspendent toutes les expulsions pour les locataires incapables de payer le loyer en raison de l’impact du coronavirus. Les suspensions d’expulsion sont en place pour toute la durée pendant laquelle le propriétaire d’un bien demeure dans l’abstention. »

Le 18 mars: Suspension des saisies et des expulsions pour les prêts hypothécaires Fannie Mae / Freddie Mac

La FHFA «a ordonné à Fannie Mae et Freddie Mac (les entreprises) de suspendre les saisies et les expulsions pendant au moins 60 jours en raison de l’urgence nationale du coronavirus. La suspension de la forclusion et de l’expulsion s’applique aux propriétaires ayant une hypothèque unifamiliale soutenue par l’entreprise. »

Pour ceux dont la capacité de payer leur hypothèque admissible est affectée par COVID-19, ils peuvent ne pas encourir de frais de retard; ne pas avoir signalé de défauts de paiement aux bureaux de crédit; faire suspendre la forclusion et d’autres procédures judiciaires – et une assistance supplémentaire peut être disponible à la fin de la période de secours temporaire.

Cette annonce fait suite à une demande du Département du logement et du développement urbain pour un moratoire sur les saisies pour les prêts accordés par la Federal Housing Administration et l’allégement des autorités du logement public.

Le 18 mars: Annonce d’un retard dans la règle-cadre sur les fonds propres

« Le directeur de la FHFA, Mark Calabria, a déclaré que l’agence repousserait le calendrier de révision du cadre de capital de Fannie Mae et Freddie Mac. »

Administration de la National Credit Union

Page de ressources NCUA COVID-19

23 mars: Subvention pour besoins urgents disponible (communiqué de presse)

«Les coopératives de crédit désignées à faible revenu et assurées par le gouvernement fédéral et qui subissent des coûts imprévus en raison de COVID-19 peuvent demander des subventions pour besoins urgents (ouvre une nouvelle fenêtre) à la National Credit Union Administration.»

Les coopératives de crédit peuvent demander des subventions ou des prêts via le portail CyberGrants de la NCUA; ils peuvent également demander des prêts financés par le Fonds renouvelable pour les prêts au développement communautaire.

22 Mars: Les régulateurs encouragent les institutions financières à travailler avec les emprunteurs concernés (Communiqué de presse)

La Réserve fédérale, la FDIC, la NCUA, l’OCC, le CFPB et le CSBS ont déclaré conjointement que «les agences ne critiqueront pas les institutions financières qui atténuent le risque de crédit par des actions prudentes conformes à des pratiques sûres et saines. Les agences considèrent que de telles actions proactives sont dans le meilleur intérêt des institutions, de leurs emprunteurs et de l’économie. » La déclaration mentionne spécifiquement les programmes de modification des prêts, notant qu’ils ne seront pas automatiquement considérés comme des restructurations de dettes en difficulté. La déclaration conjointe fournit également des opinions prudentielles sur les rapports réglementaires en souffrance et non crédibles sur les programmes de modification des prêts.

19 mars: Déclaration concernant la sécurité des coopératives de crédit assurées par le gouvernement fédéral

«Les coopératives de crédit assurées par le gouvernement fédéral offrent aux membres de coopératives de crédit un endroit sûr pour économiser de l’argent. Tous les dépôts dans les coopératives de crédit assurées par le gouvernement fédéral sont protégés par le National Insurance Union Share Insurance Fund, avec des dépôts assurés jusqu’à au moins 250 000 $ par déposant individuel. Les membres de coopératives de crédit n’ont jamais perdu un sou d’épargne assurée dans une caisse de crédit fédérale. »

Le 18 mars: FAQ concernant COVID-19

Réponses aux questions fréquemment posées concernant les opérations des coopératives de crédit, les ressources disponibles et la flexibilité, et la surveillance par la NCUA en cas de pandémie.

16 mars: Actions de la NCUA liées à COVID-19

La NCUA limitera les travaux d’examen et de supervision à court terme. «Les examinateurs travailleront avec le personnel des coopératives de crédit pour faciliter l’échange sécurisé d’informations nécessaires pour mener des travaux d’examen et de supervision hors site, et seront conscients de l’impact des demandes d’informations sur toutes les coopératives de crédit confrontées à des problèmes opérationnels et de dotation liés à la réponse à COVID-19. . « 

La NCUA encourage les coopératives de crédit à travailler avec les emprunteurs concernés en renonçant aux frais et pénalités; assouplissement des restrictions sur l’encaissement des chèques; assouplissement des conditions de crédit; l’augmentation des limites de crédit; offrant l’hébergement de paiement. « [T]es examinateurs de la NCUA ne critiqueront pas les efforts d’une caisse populaire pour fournir un allégement prudent aux membres lorsque ces efforts sont menés de manière raisonnable avec des contrôles appropriés et une surveillance de la direction. »

9 mars: Les agences encouragent les institutions financières à répondre aux besoins financiers des clients et des membres touchés par le coronavirus

«Les régulateurs notent que les institutions financières devraient travailler de manière constructive avec les emprunteurs et les autres clients des communautés touchées. Les efforts prudents qui sont compatibles avec des pratiques de prêt sûres et saines ne devraient pas faire l’objet de critiques de la part des examinateurs. »

6 mars: Conseil d’examen des institutions financières fédérales (FFIEC) en cas de pandémie (communiqué de presse)

La FFIEC a publié «des directives mises à jour pour rappeler aux institutions financières que leurs plans de continuité des activités doivent faire face à la menace d’une épidémie de pandémie et à son impact potentiel sur la prestation de services financiers essentiels»

Bureau du contrôleur de la monnaie

Page de ressources OCC COVID-19

Règles en cours d’élaboration – aucun changement récent; mais voir le 23 mars: Règle finale et ordonnance provisoire sur les fonds d’investissement à court terme, ci-dessous.

23 mars: Règle finale et ordonnance provisoire sur les fonds d’investissement à court terme (communiqué de presse; communiqué de presse de la révision précédente)

L’OCC «a annoncé une règle finale provisoire (IFR) révisant sa règle sur les fonds d’investissement à court terme (STIF) pour les banques supervisées par l’OCC agissant à titre fiduciaire. L’IFR permet à l’OCC d’autoriser les banques à prolonger temporairement les limites de maturité de ces fonds si l’agence détermine que des perturbations soudaines sur les marchés financiers affectent négativement la capacité des banques à fonctionner conformément aux limites de maturité requises par la règle STIF.

23 mars: Les régulateurs encouragent les institutions financières à travailler avec les emprunteurs concernés (Communiqué de presse)

La Réserve fédérale, la FDIC, la NCUA, l’OCC, le CFPB et le CSBS ont déclaré conjointement que «les agences ne critiqueront pas les institutions financières qui atténuent le risque de crédit par des actions prudentes conformes à des pratiques sûres et saines. Les agences considèrent que de telles actions proactives sont dans le meilleur intérêt des institutions, de leurs emprunteurs et de l’économie. » La déclaration mentionne spécifiquement les programmes de modification des prêts, notant qu’ils ne seront pas automatiquement considérés comme des restructurations de dettes en difficulté. La déclaration conjointe fournit également des opinions prudentielles sur les rapports réglementaires en souffrance et non crédibles sur les programmes de modification des prêts.

le 20 mars: Recommandation d’utiliser la soumission des dépôts électroniques

L’OCC recommande d’utiliser des méthodes électroniques pour soumettre les demandes de licence en raison de COVID-19. «La présentation d’un dossier de licence sur papier peut entraîner des retards de traitement. Pour éviter de tels retards, le CCO recommande fortement que les demandes de licence soient soumises via le système central de suivi des applications (CATS) ou via le système de messagerie sécurisé de l’agence. »

19 mars: Énoncé sur les considérations de la Loi sur le réinvestissement communautaire (ARC)

La FDIC, la Réserve fédérale et l’OCC «considéreront favorablement les services bancaires de détail et les activités de prêt aux particuliers dans les domaines d’évaluation d’une institution financière qui répondent aux besoins des personnes à revenu faible ou modeste, des petites entreprises et des petites exploitations agricoles touchées par le COVID- 19 et qui sont conformes aux pratiques bancaires sûres et saines. « 

Ces activités réactives qui peuvent recevoir la considération de l’ARC comprennent:

  • Travailler avec les clients, ce qui peut inclure la renonciation aux guichets automatiques, aux découverts, aux retards de paiement ou aux frais et pénalités de retrait anticipé; assouplissement des restrictions sur l’encaissement des chèques hors État et des non-clients; l’augmentation des limites de crédit; accroître la disponibilité des produits de crédit à court terme non garantis; permettre des dates d’échéance différées ou retardées.
  • Travailler à revitaliser ou à stabiliser les zones géographiques faibles, modérées, en détresse et mal desservies en soutenant des prêts ou une assistance pour l’accès numérique; prêts ou assistance pour les soins de santé; assistance aux opérations des petites entreprises; assistance pour l’approvisionnement alimentaire et les prestataires de services dans certaines communautés

19 mars: Règle finale provisoire pour garantir l’utilisation du MMLF (communiqué de presse)

L’OCC, la Réserve fédérale et la FDIC « ont annoncé une règle finale provisoire pour garantir que les institutions financières seront en mesure d’utiliser efficacement une facilité de liquidité lancée le mercredi 18 mars 2020 par la Réserve fédérale ».

19 mars: FAQ sur l’utilisation des tampons de capital et de liquidité (communiqué de presse)

L’OCC, la Réserve fédérale et la FDIC ont publié quelques questions et réponses concernant les tampons de liquidité; tampons de capital; déclencheurs du plan de rétablissement et de résolution; et la règle de la capacité totale d’absorption des pertes.

Le 17 mars: Déclaration selon laquelle les banques sont plus sûres que par le passé et règle finale provisoire sur l’utilisation des coussins de fonds propres (communiqué de presse)

  • Une déclaration conjointe de la Réserve fédérale, de la FDIC et de l’OCC, notant que «les banques ont plus que doublé leurs niveaux de capital et de liquidité au cours de la dernière décennie et sont désormais sensiblement plus sûres et plus solides qu’elles ne l’étaient auparavant».
  • Une «règle finale provisoire selon laquelle, si le capital d’une banque diminue d’un certain montant, progressivement les restrictions de distribution automatique des agences. . . faciliter[ing] l’utilisation des coussins de fonds propres des entreprises pour promouvoir l’activité de prêt aux ménages et aux entreprises. »

16 mars: Déclaration encourageant les banques à utiliser la fenêtre d’escompte de la Réserve fédérale (Communiqué de presse)

Déclaration conjointe avec la Réserve fédérale, la FDIC et l’OCC « encourageant les banques à utiliser la » fenêtre d’escompte « de la Réserve fédérale afin qu’elles puissent continuer à soutenir les ménages et les entreprises. La fenêtre d’escompte fournit des prêts à court terme aux banques et joue un rôle important dans le soutien de la liquidité et de la stabilité du système bancaire. »

13 mars: Les banques sont encouragées à travailler avec les clients affectés

«L’OCC encourage les banques à travailler avec les clients et les communautés concernés. . . ces efforts servent les intérêts à long terme des communautés et du système financier lorsqu’ils sont menés avec une supervision appropriée de la direction et sont conformes aux pratiques bancaires sûres et saines »et peuvent inclure la renonciation aux DAB, aux découverts, aux paiements en retard ou aux frais et pénalités de retrait anticipé; assouplissement des restrictions sur l’encaissement des chèques hors État et des non-clients; l’augmentation des limites de crédit; accroître la disponibilité des produits de crédit à court terme non garantis; permettre des dates d’échéance différées ou retardées; ou modifier les prêts.

L’OCC tiendra également compte des circonstances inhabituelles auxquelles ces banques sont confrontées lors de l’examen de la situation financière d’une banque et de la détermination de toute réponse prudentielle.

6 mars: Conseil d’examen des institutions financières fédérales (FFIEC) en cas de pandémie (communiqué de presse)

La FFIEC a publié «des directives mises à jour pour rappeler aux institutions financières que leurs plans de continuité des activités doivent faire face à la menace d’une épidémie de pandémie et à son impact potentiel sur la prestation de services financiers essentiels»

De nombreux États agissent individuellement. Le système national de licences multi-états (NMLS) tient à jour des listes de directives et de communications des régulateurs financiers des États, ainsi qu’une liste des pages d’informations COVID-19 des États.

Liste des orientations / communications des États concernant COVID-19

Les directives de l’État font généralement écho aux directives fédérales: les institutions financières sont encouragées à faire preuve de souplesse et de compréhension à l’égard des personnes touchées par COVID-19. Là où cela peut être fait en toute sécurité et de manière responsable, des mesures telles que des exonérations de frais et de pénalités, des limites de crédit accrues, des adaptations de paiement et d’autres réponses flexibles seront envisagées par les régulateurs à des fins de supervision et d’examen dans le contexte des circonstances inhabituelles.

Certains États ont pris des décisions proscriptives. Par exemple, le Kansas a ordonné la suspension de toutes les saisies et expulsions (décret exécutif n ° 20-06, État du Kansas, 17 mars 2020); Le Connecticut permet à certains titulaires de licence de travailler à distance malgré l’obligation de disposer d’une licence de localisation de succursale à chaque lieu de travail (No Action Position Concerning Temporary Working from Home Due to COVID-19, State of Connecticut Department of Banking, 9 mars 2020)

New York a publié des directives invitant les agents hypothécaires à accorder une période de non-action de 90 jours (s’abstenir de payer des hypothèques, s’abstenir de signaler les retards de paiement, renoncer aux paiements en retard et aux frais de paiement en ligne, etc.)

Liste des pages COVID-19 des États

Questions fréquemment posées

Comment fonctionnent les régulateurs actuellement?

Depuis cette ébauche, les agences dont il est question ici restent ouvertes et mènent des opérations normales. Most have mandated teleworking for the vast majority of staff, in line with guidance from the White House. Staff travel is prohibited at some agencies and limited to essential domestic travel in others. We anticipate some delays in service as agencies transition to a remote environment, but have seen continued communications throughout this time period.

How are regulators communicating updates?

Regulators are utilizing their websites and press releases to provide updated information on their responses to COVID-19. The situation is changing day-by-day, and we anticipate regulators working to keep up with changes as they happen. Depending on the duration of this pandemic, regulators will need to adjust their guidance to make sure financial institutions, businesses, and individuals can meet their needs within safety and soundness requirements.

How can we get news about regulatory developments?

Keep an eye on this page – we will be updating periodically with news from the financial regulators.

I have an upcoming supervisory examination. What can I expect?

Agencies are adjusting their supervision and exams to be responsive to the current situation. The FDIC has encouraged examiners to work remotely to the extent possible, and the NCUA said on March 16th that it will be limiting examinations and supervision for the near term. The other agencies have expressed intentions to be flexible given the ongoing circumstances and work with financial institutions that are currently supported by staff working remotely.

We understand that, while regulators plan on continuing examinations (the OCC noted that examinations are particularly relevant given the current market volatility), they are open to case-by-case requests to delay an examination while banks implement business continuity plans in response to the pandemic and local guidance.

I applied for a state license and I haven’t heard back yet. Que devrais-je faire?

Many state regulators are transitioning to telework/remote work at this time. We anticipate some delays as people figure out how to work differently and get systems in place. Let us know if you have a specific question and we can reach out to the appropriate regulator. Unfortunately, the answer to this question is likely “be patient” given the circumstances.

Is my business considered an “essential service” that is exempt from mandatory closure?

States have varying definitions for “essential services,” many based on federal guidance for Essential Critical Infrastructure. There is currently no unifying federal definition of what is considered an essential service, but states have begun publishing their own lists. Generally, banks and financial institutions are considered essential services. See below for a selection of state lists:

Quel est [other financial institution] doing in response to COVID-19?

The Bank Policy Institute put together a list of online resources compiled by financial institutions. It can be accessed at https://bpi.com/coronavirus/.

I have questions about how to stay healthy during the pandemic.

The Centers for Disease Control and Prevention (CDC) maintains a website with up-to-date information about best practices to protect yourself and your community throughout the pandemic. It can be accessed at https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/index.html.

Retour au sommet

[View source.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *